UN voyage DANS la lune - Offenbach - 2022/23

Un opéra-féerie : humour, amour et acrobaties
 

Beeld Reis naar de Maan fotograaf Govert

prEts a decoller ?

A l’occasion de la fête qu’il organise pour le retour de son fils Caprice, V’lan, roi de la terre, annonce sa décision de passer la couronne à celui-ci, après trente ans de règne. Mais Caprice n’en a aucune envie, il a tout vu et ne désire qu’une chose : aller sur la lune! Microscope, l’inventeur, est chargé de construire un canon dont un obus pourra atteindre la lune.

 

Ayant mis le pied sur la lune, V’lan et Caprice rencontrent des habitants de la lune dont le roi Cosmos et sa fille Fantasia. Caprice tombe follement amoureux de la princesse, mais Fantasia, comme tous les habitants de la lune, ne connaît pas l’amour. Après maints rebondissements, grâce à la pomme et à un elixir, le cidre, les lunaisiens sont initiés à l’amour …

LE FESTIF

Après la guerre de 1870, Offenbach lance ce nouveau genre, l'« opéra bouffe?féerie », grâce à quoi il attire les foules dans son Théâtre de la Gaîté. Comme toujours, il crée des situations burlesques, servies par de belles musiques où il joue avec les rythmes, les mots et leurs sonorités.

Ce "Voyage dans la Lune" reste l'une des plus belles partitions d'Offenbach, avec son talent inimitable pour la bonne humeur, son énergie débordante pour la joie et son goût farceur pour l'amour boute-en-train.

La satire

Lorsqu'Offenbach compose son "Voyage dans la Lune", il ajoute à l’argument de Jules Verne un thème cher à l’opéra : propulsés par l’obus, les terriens atterrissent sur la lune où ils initient à l’amour les habitants ignorants de ce sentiment ! Les situations cocasses se succèdent mais elles sont surtout prétextes à de vives critiques de la société. Les habitants de la terre trouvent le mode de vie des lunériens fou, et vice versa. L'occasion de mettre le doigt sur des intolérances et incompréhensions qui pourraient très vite dégénérer.

Pour Offenbach, et ses nombreux prédécesseurs, déplacer l’action sur la lune permet de détourner la censure. L’ironie et le burlesque donnent à Offenbach la possibilité de dresser une satire de la société et des hommes politiques.

LES CIRCASSIENS

Afin de transporter le spectateur dans un univers d’apesanteur, BarokOpera a invité 3 acrobates à créer un monde lunairien imaginaire. Les acrobates se mêleront d’abord aux chanteurs, puis s’en distingueront peu à peu.

Tous les chanteurs feront un travail de mise en scène très physique afin d’être dans une véritable interaction avec les acrobates. Acrobates, solistes, quintette vocal et instrumentistes formeront ainsi un décor vivant évolutif.
Nous intègrerons au décor un octaèdre (voir dessin plus haut). Les chanteurs peuvent y pénétrer. Mais l’octaèdre peut également être déplacé dans toutes les directions par les acrobates en le poussant, en s’y suspendant, en montant dessus, etc.

musique GENIALE & festive

Le Voyage dans la Lune est une partition peu jouée, la musique en est pourtant très belle. Energie, légèreté, rythmes des textes, poésie, humour, mélodies sensibles, caricature, tout y est.

 

Notre spécialité : jouer cette musique sur instruments d’époque à partir de l’expérience des musiques anciennes afin d’en faire entendre toute les subtilités, la variété de couleurs et de l’articulation, toute la transparence des sonorités.

 

Comme cela se faisait couramment à l’époque, nous réaliserons un arrangement de la partition d’orchestre pour un ensemble de chambre de 6 instruments : flûte traversière, clarinette, violon, violoncelle, contrebasse et piano

les artistes

L'Équipe

Frédérique Chauvet | Direction artistique et musicale
Gerolf Slot | Administrateur

Vincent van den Elshout | Concept et Mise en scène
Emilie Lauwers | Costumes et décors

Toon van Wolferen |Surtitres 

 

3 Acrobates de Tête-Bêche

6 Chanteurs

Elvire Beekhuizen | soprano Fantasia, Princesse de la lune

Wendeline van Houten | soprano Caprice, Prince de la Terre

Sanne Vleugels | soprano Reine de la terre

Hansje van Welbergen | mezzo-soprano Reine de la lune

Steven van Gils | ténor Microscope, l'inventeur

Pieter Hendriks | baryton V'lan / Cosmos,

Rois de la Terre et de la Lune


6 instrumentistes sur instruments romantiques

flûte, clarinette, violon, violoncelle, contrebasse, piano

Message aux programmeurs

BarokOpera Amsterdam a hâte de se remettre au travail. Parce que personne ne peut prédire à quoi ressemblera cette saison, nous proposons une personnalisation. Désormais, nous avons plusieurs scénarios prêts à répondre directement (à partir de 80 visiteurs) aux réglementations du RIVM et du VSCD.

Pour le moment, nous proposons une version alternative de Queen Mary (Purcell). Cela peut être joué immédiatement. Le gardien du phare arrivera bientôt; l'histoire d'un gardien de phare sur une belle musique de Purcell, Haendel et Monteverdi, chantée par deux chanteurs, interprétée par sept instrumentistes et chorégraphiée par un acrobate au sol.

Intéressé par les possibilités? Contactez-nous via le bouton ci-dessous.